Ma première Socca (sans gluten, sans lait)

Publié le par JustLud

Ma première Socca (sans gluten, sans lait)

J'ai hésité à poster cette recette tant elle est facile et trouvable un peu partout sur le Net.

Mais après réflexion, je me suis dit que peut être ce serait l'occasion de la faire découvrir à celles et ceux qui ne connaissent pas cette spécialité Niçoise.

Cette recette n'est pas vraiment diététique, mais dégustée avec modération à l'apéro, la Socca ne vous ferra pas grossir ! Cette grande crêpe à base de farine de pois chiches est traditionnellement cuite au feu de bois. Bien évidemment, je n'en dispose pas ... la Socca obtenue après cuisson au four traditionnel n'aura donc jamais la saveur de celle servie sur la Cote d'Azur mais aura au moins le mérite de vous faire un peu "voyager" grâce à vos papilles ;-)

La dégustation (source Wikipédia)

La Socca se déguste chaude, si possible juste à la sortie du four, souvent accompagnée de poivre et sans l'aide de couverts. Ses qualités gustatives proviennent d'une double sensation née de son mode de cuisson : à la fois croustillante et craquante (sur sa surface saisie au-dessus) et très moelleuse au-dessous. Une fois refroidie, elle se solidifie et, par sa nature un peu grasse, perd ses qualités gustatives. Lorsqu'elle est achetée, elle est donc généralement consommée sur place ou aussi vite que possible. C'est aussi parce qu'elle se déguste très fraîche que seuls les vendeurs ayant un débit suffisant proposent une Socca savoureuse. Dans ces endroits réputés, aux heures de pointe, on trouve alors souvent plusieurs personnes faisant la queue, attendant la prochaine fournée, parfois déjà entièrement commandée. Le vendeur annonce alors le temps d'attente aux nouveaux arrivants.

Ma recette

----- Ma version est beaucoup moins grasse que celle "de la rue", plus croustillante mais néanmoins très savoureuse ----

Pour une Socca découpée en plusieurs petites fines lamelles (environ 2 personnes pour un apéro accompagné de petits légumes à la croque par exemple), il vous faudra:

- 125 gr de farine de pois chiche
- 25 cl d'eau
- 1 c.s. d'huile d'olive
- sel, poivre

Instructions:

- Préchauffer votre four à puissance maximale ainsi que votre plaque de cuisson préalablement huilée généreusement d'huile d'olive

- Verser l'eau dans un saladier

- A l'aide d'un fouet, mélanger délicatement la farine de pois chiche à l'eau, en veillant à ne pas faire de grumeaux. La pâte obtenue doit être très lisse

- Ajouter une c.s. d'huile d'olive, 1/2 c.c. de sel et un peu de poivre

- Sortir la plaque du four et y étaler délicatement la pâte (attention, c'est assez liquide, le mieux est de prévoir une plaque avec rebord ou bien un plat à tarte en aluminium)

- Faire cuire en position grill pendant 5 à 7 minutes pour obtenir une galette bien dorée (attention, trop cuite elle durcit)

A déguster dès la sortie du four, après avoir déposé un peu de poivre (attention ché cho ;-)

La dégustation traditionnelle dans la vieille ville de Nice

La dégustation traditionnelle dans la vieille ville de Nice

Publié dans Apéritif

Commenter cet article

Bayou 10/09/2014 14:36

Malgré toutes mes tentatives je n'ai pas réussi à faire une Socca, pourtant il n'y a rien de plus simple.
En fait je n'arrive tout simplement pas à cuisiner la farine de pois chcihe. C'est dommage le résultat à l'air tellement bon.

JustLud 10/09/2014 15:09

Cette recette donne une Socca "maison". Comme je le dis dans l'article, la cuisson traditionnelle est inimitable a la maison. J'ai quand même retrouvé dans cette recette la saveur de la spécialité niçoise. Ps: la farine de pois chiches est assez épaisse, il fait bien la délayer pour ne pas avoir de grumeaux